Evans lance sa saison

En grande condition depuis le début de ce Tour Down Under, Cadel Evans s'est adjugé en solitaire la troisième étape reliant Norwood et Campbelltown. Il s'empare par la même occasion du maillot ocre de leader. Retour sur l'étape

Une échappée qui ne décolle pas !

Très vite, les hostilités commencent. Le régional Travis Meyer (Drapac Cycling) est le premier à tenter sa chance. L'australien est vite rejoint par trois hommes, le français Jérôme Couzin (Europcar), l'ukrainien Andriy Grivko (Astana) et le vétéran allemand Jens Voigt (Trek Cycling). Mais l'avance de ces quatre hommes ne dépassera pas les 2 minutes 30. La physionomie ne bouge pas et le peloton contrôle les hommes de tête sous l'impulsion des Oméga et des Sky.

Cadel dégaine, personne ne le reverra...

L'échappée du jour (qui ne sera pas la bonne échappée... Oui, Rendez-vous dans 5 mois) est revue à 15 kilomètres de l'arrivée. Une toute autre course peut commencer. Les favoris sont placés aux avant-postes alors que débute l'ascension du Montacute. Dans cette difficulté, Cadel Evans (BMC) accélère et seul Richie Porte (Sky) arrive à tenir sa roue un petit moment. L'australien (3è et 9è des deux premières étapes) bascule avec une quinzaine de secondes d'avance. Il parvient à conserver cet écart et s'impose en solitaire à Campbelltown devant Nathans Haas (Garmin) et Diego Ulissi (Lampré). Simon Gerrans (Orica) qui termine 5è laisse filer les bonifications et le maillot de leader à son compatriote.

Classement de l'étape :

1 Cadel Evans (AUS, BMC) en 3H34'06"

2 Nathans Haas (AUS, GRM) à 15"

3 Diego Ulissi (ITA, LAM) à 15"

Classement général après l'étape 3 :

1 Cadel Evans (AUS, BMC) en 10H46'39"

2 Simon Gerrans (AUS, OGE) à 12"

3 Diego Ulissi (ITA, LAM) à 15"

Retour à l'accueil