CRF: la qualif' en vue

On avait quitté les castraises victorieuses de Nérac à domicile avant une trêve bien méritée. Les filles d’Eric Charavel et de Yoan Bailly ont repris la compétition la semaine dernière par un déplacement à Poitiers. Chez des concurrentes à la qualification qui les avaient battues au match aller, les bleues et roses ont pris leur revanche. En remportant le match 20 à 10, sans bonus de part et d’autre, les castraises ont donc fait un pas de plus vers la qualification. De quoi bien commencer 2014.

Une réception…à Mazamet !

Pour leur premier match de 2014 à domicile, les Castraises joueront…à Mazamet ! Au pied de la Montagne Noire, les tarnaises accueilleront les filles de Nantes au stade de La Chevalière en lever de rideau de Mazamet-Villefranche de Lauragais, match de Fédérale 2. Un déménagement qui risque de coûter des fans des castraises mais qui pourra apporter des supporters mazamétains. La raison du déménagement ? Le CRF n’a pas la priorité sur les terrains de rugby à Castres et passe après les clubs masculins de la ville. Quand on sait que ces filles-là ont été championnes de France il y a quelques saisons, on peut se dire que, franchement, elles méritent mieux ! Parce que c’est grâce au public et à ce soutien que le rugby féminin pourra progresser !

Un déménagement peut en cacher un autre

Ce match face aux nantaises, dernières de la poule, devra servir à préparer le derby face à Gaillac. Un derby qui se jouera non pas à Castres mais à Labruguière, encore une fois pour les mêmes raisons. Cette bonne préparation passe donc par une victoire contre Nantes qui pourrait en entraîner une autre contre les gaillacoises. Mais il y a un mais. Les tarnaises, celles de Gaillac, sont actuellement premières de la poule 2. Il faudra donc que les tarnaises, celles de Castres, aient besoin du soutien de tous les supporters pour montrer qu’elles sont en capacité d’aller plus haut dans la compétition, mais aussi qu’elles méritent d’être un peu plus prioritaires pour les terrains à Castres. En cette année de Coupe du Monde féminine qui se déroule en France, promouvoir le rugby féminin ne ferait pas de mal dans une ville qui est championne de France !

Retour à l'accueil