Canal+ transforme l'essai

Outre les transferts de joueurs, c’est l’autre saga qui animait le Top 14 : les droits TV. La LNR avait lancé un appel d’offre pour l’obtention des droits TV à partir de la saison 2014/2015. Qui pour succéder à Canal+ ? Forcément la chaîne qatari BeIn Sport était en tête de gondole pour prendre la succession de la chaîne cryptée. Mais depuis hier soir, le résultat est tombé. La LNR a communiqué que le groupe Canal+ diffuserait le Top 14 jusqu’à la saison 2018/2019 incluse. Une aubaine car Canal venait de perdre le tournoi de Wimbledon en tennis.

Ce qui va changer

On ne change pas de diffuseur mais certains changements vont être apportés à la grille des programmes. Pour chaque journée il y aura trois matchs décalés sur Canal+ et Canal+ Sport. Les autres matchs seront diffusés sur Rugby+ qui sera…gratuit pour les abonnés ! Ce partenariat entre la chaîne et la LNR inclut aussi la diffusion exclusive des barrages et des demies finales ainsi que la co-diffusion de la finale du championnat avec un diffuseur gratuit.

Les magazines dédiés au Top 14 resteront et un magazine supplémentaire devrait venir étoffer les programmes. Il serait diffusé en clair le dimanche soir. De plus, l’offre renouvèle les week-ends évènementiels : le « Boxing Day », le « super samedi rugby », et ainsi que le match du dimanche soir.

Le contrat

Dans son communiqué, la LNR a détaillé les chiffres du contrat :

« Le montant global des droits est de 355 millions d’euros HT et se répartit de la manière suivante :
Saison 2014/2015 : 70 millions d’euros
Saison 2015/2016 : 70 millions d’euros
Saison 2016/2017 : 71 millions d’euros
Saison 2017/2018 : 72 millions d’euros
Saison 2018/2019 : 72 millions d’euros ». Source LNR

La saga des droits TV est donc terminée, rendez-vous dans 5 saisons pour le prochain épisode. En attendant la saga des transferts continue…

Retour à l'accueil