A'men'donné elles méritaient mieux!

A’men’donné un derby, ça se joue, ça se gagne. Même délocalisé à Labruguière, le public était nombreux pour l’affiche entre les deux premières équipes de la poule 2 en Fédérale 1 féminine. Les gaillacoises premières et invaincues se déplaçaient chez leurs dauphines castraises en pleine forme. Des castraises plus motivées que jamais. La preuve avant le match, les titulaires, les remplaçantes, les blessées, et les autres, toutes se sont liées, serrées, pour ensemble aller décrocher la victoire face aux voisines. Les Castraises ultra motivées ont-elles infligé la première défaite de la saison à Gaillac ?

Castres s’embourbe d’entrée

Sur le terrain de Labruguière pas épargné par les intempéries, en preuve les immenses flaques d’eau, il aurait été risqué d’envoyer du jeu derrière. Les gaillacoises l’ont bien compris. D’entrée, elles occupent le camp castrais, mettant la pression sur les castraises. Se heurtant à une redoutable défense, la solution devait passer par une autre voie pour l’UAG. Une défense hermétique et indisciplinée qui offrit trop de pénalités et un carton jaune. Réduites à 14, le CRF continue à batailler. Gaillac ouvre le score grâce au pied de son arrière mais au bout d’une quatrième tentative. La grosse pression défensive du CRF ne faiblit pas.

Fortes en défense, les castraises le sont tout autant en mêlée. Récupérant même des ballons sur introduction adverse, le pack bleu et rose a littéralement écrasé celui de Gaillac. En vain, l’indiscipline est toujours là. Même si le match s’emballe avec l’arrivée d’un rayon de soleil, à la pause, les Castraises accusent un retard de neuf points sur Gaillac : 0-9, trois pénalités.

Le pack de l’espoir

C’est avec un tout autre visage plein de boue que le CRF a entamé la deuxième mi-temps. Les filles d’Eric Charavel et de Yoan Bailly, vont de l’avant, occupent le terrain. Et une nouvelle fois c’est grâce à son pack que le CRF triomphe. Une série de pilonnages sur la ligne gaillacoise et ça finit par passer. En force, c’est donc la pilier Audrey Bral qui marque le premier essai du match et entame la remontée au score. En suivant, la troisième-ligne centre de Gaillac concède un carton jaune, de quoi faciliter la tâche pour les Castraises. Les locales repartent à l’assaut de l’en-but gaillacois. Après plusieurs tentatives d’essai échouées, les Castraises font appel à la raison. Elles décident cette fois de tenter la pénalité. La chance est avec le CRF et Nadège Cabannes : la pénalité passe à l’aide du poteau. Le CRF revient à un petit point de l’UAG. Oui mais Gaillac se réveille. Oui mais Castres retombe dans son indiscipline. Deux pénalités de plus pour l’arrière gaillacoise et Gaillac se donne de l’air : 15-8. Les Castraises doivent marquer un essai transformé pour décrocher le match nul.

Elles ne sont plus qu’à 5 mètres de l’en-but, à 5m d’un essai potentiel et peut-être d’une transformation. Si près, si loin. Gaillac a décidé de tout verrouiller et obtient même une pénalité dans un ruck. Gaillac s’en sort bien, Castres un peu moins. Même si la victoire n’est pas là pour Castres, il faut souligner la vaillance de cette équipe qui a fait trembler les premières de la poule et qui a su monter qu’elle était au niveau. De bon augure pour les phases finales, car oui, les Castraises peuvent être fières de ce qu’elles ont réalisé aujourd’hui !

A'men'donné elles méritaient mieux!
A'men'donné elles méritaient mieux!
A'men'donné elles méritaient mieux!
A'men'donné elles méritaient mieux!
A'men'donné elles méritaient mieux!
A'men'donné elles méritaient mieux!
Retour à l'accueil