Lyon bien parti pour remonter en Top14 (Crédit Photo: L'EQUIPE)

Lyon bien parti pour remonter en Top14 (Crédit Photo: L'EQUIPE)

Ce week-end de ProD2 a été le dernier de la phase aller. Lyon domine les débats tandis qu'Auch semble condamné. De son côté, Narbonne crée la surprise.

Lyon OU : 1er, 56pts

Annoncé depuis le début de la saison comme l'ogre de ce championnat de ProD2, le Lyon Olympique Universitaire tient bien son rang. Les Lyonnais ne se sont inclinés qu'à trois reprises, à Béziers, Tarbes et Agen. Au delà de ça, les joueurs d'Olivier Azam sont de vrais rouleaux compresseurs : ils marquent 26,5 points en moyenne par match. Les seules fois où ils ont été en dessous de leur moyenne, c'était à Béziers (défaite 12-9), Aurillac (victoire 9-11) et Agen (défaite 20-19). Avec sept points d'avance sur Pau, le LOU est en route pour le Top14 !

Section Paloise : 2eme, 49 pts

Pau tient également son rang. Malheureux finalistes la saison dernière contre Brive, les Palois ne veulent pas connaitre un nouvel échec. Toutefois, vu le départ de Lyon, ils seront certainement bien obligés de passer par les phases finales. Pour arriver à sa place, la Section n'a concédé, elle aussi, que trois défaites depuis la fin Aout (Lyon, La Rochelle et Bourgoin). Ces trois défaites ont permis aux joueurs, à chaque fois, de se remettre dans le sens de la marche. Les Palois sont actuellement sur une série de six matchs sans défaite. Sachant que le prochain est à Auch, la dynamique ne devrait pas être coupée.

SU Agen : 3eme, 49 pts

Relégués de Top14 la saison dernière, les Agenais avaient beaucoup de pression sur leurs épaules pour faire remonter le club au mois de Mai prochain. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le SUA est bien parti dans ce championnat. Bien calé dans le haut du tableau malgré cinq défaites, Agen, à l'image de Lyon, doit son salut à son attaque tout feu tout flamme, la meilleure de ProD2 (407pts marqués pour une moyenne de 27 par match). Les hommes de Mathieu Blin ont bien terminé l'année en s'offrant le scalp de La Rochelle ( à Marcel Deflandre !), de Lyon et de Bourg-en-Bresse. Dommage que la défaite à Dax vienne ternir le tableau.

Atlantique Stade Rochelais : 4eme, 46 pts

Le club de La Rochelle, équipe régulière depuis ces dernières saisons, est également bien placé. Avec une avance confortable sur le cinquième, Narbonne (7pts d'avance), l'ASR a pu terminer tranquillement une phase aller faite de hauts et de bas. Après une défaite inaugurale à Mont-de-Marsan (31-28), les Rochelais ont enchainé neuf matchs sans défaites, dont une victoire à Pau (18-19) ! Cela a permis aux Maritimes d'engranger un maximum de points avant de finir l'année civile en roue libre : trois défaites sur les cinq derniers matchs. Pas de crainte, l'ASR est bien au rendez-vous.

RC Narbonne : 5eme, 39 pts

Le RCNM est un peu la surprise cette saison. Après un début compliqué, trois défaites en cinq matchs, les Narbonnais se sont mis dans le sens de la marche avec quatre matchs sans défaites. Les Audois ont fini la phase aller en dent de scie, alternant le bon et le moins bon : Les défaites à Albi, Colomiers et Béziers ont été compensées par trois victoires face à La Rochelle, Auch et Bourgoin, les deux dernières étant accentuées d'un bonus offensif. Narbonne peut se mettre à rêver. Mais gros coup dur, Christopher Ruiz a terminé sa saison, victime d'une rupture des ligaments croisés.

CS Bourgoin : 6eme, 38 pts

A l'image de Narbonne, Bourgoin est aussi une petite surprise dans cette ProD2. Promu de Fédérale en Juin dernier, on pensait voir le CSBJ jouer le maintien. Il n'en est rien. Les troupes de Laurent Mignot, battues à six reprises, ont pu compter sur leurs deux matchs nuls (à Dax et contre La Rochelle) ainsi que sur leurs trois bonus offensifs (contre Tarbes, Pau et Auch) pour compenser au mieux les points laissés en route. Cependant, les Berjalliens ont mal terminé leur phase aller, concédant deux défaites : une à domicile face à Albi et une autre à Narbonne, concurrent direct pour les phases finales. Même si Bourgoin est bien placé, l'objectif annoncé reste toujours le maintien.

US Colomiers : 7eme, 37 pts

Colomiers poursuit son ascension dans ce championnat. Après être monté de Fédérale il y a deux ans, et avoir terminé 10e l'an dernier, l'USC prend de plus en plus d'importance au sein de la ProD2. A mi-saison, les Columèrins présentent un bilan équilibré ( 8 victoires pour sept défaites). Les banlieursards toulousains sont encore un peu tendre pour rivaliser avec le haut du tableau. En témoigne les défaites contre Lyon, La Rochelle, Agen ou encore Pau. Toutefois, le club reste bien placé dans la course aux demi-finales.

Aurillac : 8eme, 37 pts

Aurillac, confirme bien son statut d'outsider, d'équipe chaque année qui lutte pour les phases finales. Les Cantalous ont longtemps été dans les 5 premiers du classement, notamment suite aux 4 succès consécutifs allant de la 4eme à la 8eme journée. Mais, les Aurillacois ont eu du mal à l'approche des fêtes de fin d'années : 3 défaites lors des 4 derniers matchs. Suite à ce passage à vide préjudiciable, la 5eme place, dernière place qualificative pour les phases finales, est occupée par Narbonne, qui possède 2 points d'avance. La lutte s'annonce farouche.

Tarbes : 9eme, 33 pts

Les Tarbais sont une équipe inconstante de cette ProD2, capable du meilleur, en témoigne le succès 37/10 devant le leader Lyonnais, comme du pire avec les défaites à Bourg, Béziers ou devant Dax. Emmené par un paquet d'avant surpuissant en mêlée fermée, le TPR sait aussi jouer au ballon avec des arrières pétris de talents tels que Moeke, Domec, Delaï, Laharrague. Les Haut-Pyrénéens essaieront tant bien que mal de se mêmer à la lutte pour les 5 premières places. Mais cela sera compliqué face à des équipes comme Narbonne, Colomiers, voire Bourgoin.

Dax : 10eme, 31 pts

A égalité de points avec le rival Montois, Dax constitue ce que l'on appelle "le ventre mou" dans le jargon. Quasiment assuré du maintien, assez loin des qualifiables (Narbonne à 8 points), les Dacquois n'auront certainement pas grand chose à jouer lors de la deuxième partie de saison. Néanmoins, les Rouges et Blancs restent sur une bonne dynamique lors du dernier bloc de 5 rencontres avec 3 succès, 1 nul ainsi qu'une défaite.

Mont-de Marsan : 11eme, 31 pts

Relégués du Top14, les Montois espéraient sans doute une meilleure transition avec la ProD2. Disposant de quasiment la même équipe que lors de la courte épopée en Top14, avec des Ormaechea, Mailau, Cabannes,Tastet.. Mont-de Marsan ne s'est pas encore acclimaté au championnat de 2eme division, qui devient de plus en plus serré d'année en année. Le Stade Montois devra cravacher lors de la phase retour s'il veut jouer les phases finales; le 5eme, Narbonne, étant à 8 longueurs.

Samuel Marques, fer de lance du SCA (Crédit Photo: La Dépêche du Midi)

Samuel Marques, fer de lance du SCA (Crédit Photo: La Dépêche du Midi)

Albi : 12eme, 29 pts

Albi vit une saison 2013/2014 très moyenne, bien en deça de ce que les Albigeois nous avait habitué depuis quelques années. Victime d'un début de championnat calamiteux avec 5 revers en autant de matchs (Agen, La Rochelle, Lyon, Tarbes et Colomiers), le SCA s'est refait la cerise petit à petit, avec notamment 2 succès lors des 2 dernières oppositions à Bourgoin et contre Carcassonne. Henry Broncan dispose d'un effectif très jeune, et son principal objectif reste l'éclosion de future pépite, à l'image des Guitoune, Palis, Maynadier, tous passés par Albi.

Béziers : 13eme, 29 pts

En matière d'irrégularité, on ne peut faire mieux que Béziers. Alors qu'à La Méditerranée, Tarbes, Agen et Lyon tombèrent successivement, l'ASBH voyaga très mal. Les bonus ramenés d'Auch et Colomiers furent un moindre mal. Et puis, il y a eu ce passage à vide : cinq matchs sans victoire (quatre défaites et un nul). Jusqu'alors positionnés dans le ventre mou du classement, les Biterrois ont lentement glissé vers la zone de relégation sans toutefois être réellement inquiétés. Après une nouvelle défaite face à Carcassonne, Béziers pris 10 points sur les quatre derniers matchs (deux victoires, deux bonus défensifs). De quoi creuser un écart non négligeable avec la zone rouge.

Bourg en Bresse : 14eme, 21 pts

Bourg en Bresse a réussi son objectif : ne pas finir dans les deux derniers. Mais ce n'est que la moitié saison, il reste encore quinze matchs à disputer. Carcassonne est juste derrière, la lutte entre les deux clubs pour le maintien sera âpre, attention au moindre faux-pas. Pour espérer se maintenir dans la 2eme division du rugby professionnel, les Bressans devront assurer sur leurs terres, eux qui ne se sont imposé qu'à 2 reprises à domicile lors de la phase aller, contre Dax et Tarbes pour 5 défaites.

Carcassonne : 15eme, 21 pts

Qui aurait parié ne serait-ce qu'un sous sur Carcassonne relégable à l'issue de la phase aller ? Personne, c'est certain. Renforcé par des joueurs confirmés aux joutes de la ProD2 et même du Top 14 à l'intersaison, à l'image des Chobet, Saby, Pretorius, Brana, Seron ou Tisseau, les dirigeants de l'USC visait davantage la course aux phases finales que le maintien. Mais l'amalgame entre tous ces joueurs de qualité n'a pas encore pris. Il ne faudrait pas que cela tarde trop...

Auch : 16eme, 18 pts

Le FCAG vit une saison très délicate. En témoigne la place de lanterne rouge au classement, avec un retard de 3 points sur le premier non relégable, Bourg en Bresse. Auch qui compte seulement 3 victoires lors de la phase aller, n' a pas connu la joie du succès depuis le 9 Novembre dernier. S'appuyant sur un effectif de plus en plus jeune chaque année (Fajardo, Riva, Rocca 19 ans chacun), les Auscitains semblent sans solution. Une descente en Fédérale 1 apparaît plus que possible pour le club gascon.

Retour à l'accueil