Triomphes et émotions.

Ce GP de São Paulo aura été riche en émotions. Sans surprise, Vettel remporte sa 9ème victoire consécutive, la 13ème cette saison. Il a dominé les qualifications hier en décrochant sa 45ème pole position d'affilée.

Retraite et départ

Ce GP n'était pas un GP comme les autres, en effet, Mark Webber, communément appelé Aussie Grit par les pilotes de Formule 1, rendait aujourd'hui le volant et prenait en quelque sorte une retraite pour se concentrer désormais sur l'endurance avec Porsche qui compte repasser dans la catégorie LMP1. Webber termine second et a été applaudit par le public chaleureux du Brésil avant de brandir son cher drapeau australien.

Felipe Massa, quant à lui, n'arrêtait point sa carrière aujourd'hui mais quittait l'écurie Ferrari pour intégrer la Williams F1 Team. À la fin de la course, tout le Team des Rouges est venu le féliciter pour sa 7ème place. Espérons que « Pippe » gagnera au sein de sa nouvelle écurie.

Grosjean out, Bottas out, Pic out

Romain Grosjean avait pris la sixième place lors des qualifications, avec la détermination qu'on lui connaît, il voulait aller chercher le podium et pourquoi pas la victoire. Mais le pilote Français a dû abandonner dès le troisième tour après l'explosion de son moteur. Mauvaise journée pour Grosjean mais aussi pour Valtteri Bottas. En effet le pilote finlandais parti 13ème, ne sait pas très bien entendu avec Hamilton et sur un dépassement de l'anglais, a fini en queue de poisson avec un pneu complètement éclaté. Les commissaires de courses ont donné raison à Bottas, puisque Lewis Hamilton a été pénalisé d’un drive through. Nouvel abandon et cette fois-ci, on apprend que c'est pour Charles Pic. Le pilote de la Caterham semble avoir cassé sa suspension arrière et est contraint à l'abandon.

Vivement la saison prochaine pour que l'on retrouve Grosjean dans toute sa splandeur et Charles Pic, l'étoile montante française.

A noter la troisième place de Fernando Alonso qui termine également second au championnat du monde. Le podium est complété par Mark Webber.

Mais rien n'a pu gâcher la joie de Sebastian Vettel, le pilote a réalisé encore aujourd'hui une performance digne d'un Fangio, Prost ou Schumacher. Tellement heureux, que l'allemand a une fois de plus défié les commissaires en offrant au public une série de donuts. Et tenez-vous bien, Felipe Massa s'y est mis aussi. Une fin de saison à en couper le souffle.

Triomphes et émotions.
Triomphes et émotions.
Triomphes et émotions.
Retour à l'accueil