Il y a quatre ans jour pour jour, l'équipe de France se qualifiait pour la coupe du monde en Afrique du Sud...avec une petit coup de pouce (ou plutôt de main ! ) de Thierry Henry. Flashback.

18 novembre 2009. Stade de France. Il est aux alentours de 21h lorsque Martin Hansson donne le coup d'envoi de ce match de barrage retour, qualificatif pour la coupe du monde. A ce moment là, ni lui, ni les 79 145 spectateurs présents ce jour là, ni même quiconque pouvait imaginer le scénario qui allait se dérouler quasiment deux heures plus tard.

Car pour aller en Afrique du Sud, la France devait passer l'obstacle Irlandais. Après avoir été en ballottage favorable à l'issue du match aller grâce à une victoire 0-1 sur un but de Nicolas Anelka, l'équipe de Raymond Domenech se retrouve en difficulté sur sa pelouse après l'ouverture du score de Robbie Keane (33e). Toutefois, les coéquipiers de Thierry Henry, capitaine, ne parviendront pas à inverser la tendance avant l'issue du temps réglementaire, de même pour les joueurs de Giovanni Trapattoni malgré leurs nombreuses occasions.

Et puis, il y eu ce temps additionnel, cette 103e minute et cette faute irlandaise peu après le milieu de terrain. Une longue ouverture de Malouda dans la surface de réparation, la défense verte et noire passe totalement à travers. Seul Thierry Henry suit la progression du ballon mais semble court pour le reprendre. Arrive alors le réflexe primaire pour éviter la sortie, utiliser la main. Deux fois il l'a fait avant de centrer hasardeusement du pied droit. Surgit William Gallas qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Les Irlandais auront beau protester, la France est qualifiée pour le mondial.

Demain, ce sera le même cadre, mais pas le même contexte avec les deux buts de retard. Les espoirs de qualification sont minces et il faudra un coup de pouce du destin. Mais pas un coup de main.

Souviens toi, il y a quatre ans...
Retour à l'accueil