Julien Lizeroux est de retour!

Si les femmes ont affronté la piste raide de Levi hier pour le slalom, aujourd’hui ce sont les hommes qui se sont pris le mur de Laponie finlandaise. Au pays du Père Noël, il fallait bien attacher les rennes au traîneau car c’est allé vite, très vite.

Un trio devant et des français en masse

Hier chez les filles, la jeune Shriffin, qui avait dominé la saison dernière en slalom, a dominé la manche de Levi. Etranges ressemblances car Marcel Hirscher était en tête de la première manche mais, contrairement à Shiffrin hier, avec moins d’avance sur ses concurrents. L’autrichien devançait alors l’allemand Felix Neureuther de 0’’22. La hiérarchie des championnats du Monde de Schladming était donc respectée : le champion du Monde du slalom devançait le vice-champion du monde. Pour compléter le podium exceptionnel de la première manche, il fallait un autre cador, et un autre autrichien du nom cette fois de Mario Matt. Et les français dans tout ça ? Aucun français dans les 9 premiers mais 6 français de la 10ème place à la 30ème. Le premier étant Steve Missillier (10ème à 0’’95) suivi de Grange (11ème à 0’’97) puis Pinturault (14ème), Rivas(25ème), Lizeroux (28ème), Place (30ème). Avec autant de chances françaises et des spécialistes comme Missilier, Grange, Pinturault et Lizeroux, nos Bleus peuvent faire un coup lors de la seconde manche d’autant plus que les 30 premiers, en comptant tous les skieurs ex-aequo, se tiennent en 1’’58.

Hirscher en démonstration

Au crépuscule lapon, les 32 skieurs qualifiés pour la seconde manche découvrirent un autre tracé mais toujours sur une piste exigeante : du plat et des doubles ou triples dans le mur. La piste qui va forcer marquer après le passage des skieurs. Place, dans les premiers à s’élancer, lâche les chevaux mais sur cette piste exigeante cela ne pardonne pas : un français déjà « out ». Julien Lizeroux s’élance à son tour, et lâche aussi les chevaux. Le compagnon de Tessa Worley qui revient de 3 ans d’absence des pentes blanches a signé une belle deuxième manche prometteuse pour l’avenir, il se classera 17ème . Ted Ligety (USA), très loin d’Hirscher lors de la première manche, se rachète dans la seconde mais sera dépassé par Solevaag le norvégien.

Sa première place est très disputée. Effectivement, le français Alexis Pinturault s’élance quelques skieurs après lui. Le français reprend du temps au norvégien, prend beaucoup d’avance, beaucoup de vitesse, trop de vitesse. Notre petit français commet la faute en partant sur l’arrière alors qu’il était dans le coup pour aller chercher un bon résultat en Finlande. Résultat : un deuxième français « out ». Après Pinturault, il ne reste que deux français : Grange et Missillier. Et JB Grange, le skieur de Valloire, venge Alexis Pinturault en subtilisant la première place provisoire à Solevaag. Derrière lui, Steve Missillier. Le premier français de la première manche échoue à quelques centièmes de son compatriote.

Jean-Baptiste Grange, champion du monde de la spécialité en 2011, est donc le premier français mais le plus dur reste à faire pour lui et ses concurrents. Raich échoue lui aussi derrière à quelques centièmes, il ne reste plus que 8 skieurs à s’élancer. Le français resistera-t-il jusqu’au bout avec 0’’97 de retard sur Hirscher ? Grange n’aura pas le temps d’attendre Hirscher : le croate Ivica Kostellic lui ravira sa première place mais le français est assuré du top 10 ! Les cadors se livrent une bataille acharnée : le norvégien Kristoffersen détrône Kostellic avant que s’élancent les 3 premiers de la première manche. Mario Matt prend la main et est assuré du podium. Il reste Felix Neureuther qui tente d’aller chercher Matt mais il commet une faute et une roulade avant de reprendre sa descente mais il finira à plus de 5 secondes de Matt. Seul son compatriote Marcel Hirscher peut lui voler sa victoire. Hirscher en totale démonstration atomise le slalom pour remporter sa première victoire de la saison.

Classement :

1.Marcel Hirscher (Autriche) en 1’45’’42

2.Mario Matt (Autriche) +0’’62

3.Henrik Kristoffersen (Norvège) +0’’93

4.Ivica Kostellic (Croatie) +1’’22

5.Mattais Hargin (Suède) +1’’29

7.Jean-Baptiste Grange +1’’75

10.Steve Missilier +1’’94

17.Julien Lizeroux +2’’52

23.Gabriel Rivas +2’’90

Photo: FIS Alpine

Retour à l'accueil