A 25 ans seulement, Martin Fourcade à l’habitude de tutoyer les sommets. Révélé au grand public par sa médaille d’argent en 2010 aux Jeux Olympiques de Vancouver, le biathlète continue sa montée en puissance pour enfin gagner la médaille qu’il lui manque : l’or Olympique.

 

Comment devenir un champion

Né le 14 septembre 1988 à Céret, dans les Pyrénées Atlantiques, Martin Fourcade est le cadet d’une fratrie de trois garçons. Il grandit dans les montagnes, proche de la nature et toujours accompagné de ses deux frère Simon et Brice. Il essaie tout un tas de sports avant de se mettre au ski nordique au départ et suit après son Frère dans le biathlon en intégrant la section Sportive du collège de Font-Romeu. A 15 ans, Martin décide de partir s’entraîner dans les Alpes avec Simon et rencontre Thierry Dusserre une rencontre qu’il dit décisive. « Thierry m’apprendra le biathlon mais plus important encore la rigueur nécessaire au haut niveau. ». Une année plus tard, l’éloignement avec sa famille se fait difficile, retourne donc à Font-Romeu avant de partir l’année suivante au Pôle France de Prémanon.

Comment passer de l’ombre à la lumière

La révélation à lieu en 2010, à Vancouver. Il réalise plusieurs Top 10 avant le début des Jeux Olympiques, mais c’est plus précisément durant ces derniers que le Français va s’illustrer en remportant la médaille d’argent de la mass-start derrière le Russe Ievgueni Oustiougov. Après cette belle médaille, le français continue cette belle ascension en remportant deux poursuites et un sprint qui lui permettent d’acquérir un petit globe de cristal. En 2011, avec les championnats du monde de Khanty-Mansiïsk, Martin Fourcade touche du doigt ses plus grandes espérances en gagnant la poursuite, en terminant vice-champion du Monde de sprint derrière l'Allemand Arnd Peiffer et prend la médaille de bronze du relais mixte. Il termine la saison à la troisième place du classement général de la coupe du monde en remportant trois victoires. 2012 est l’année de la consécration, alors qu’il domine déjà le classement mondial, le Français remporte aussi trois titres aux Championnats du Monde, en sprint, en poursuite ainsi qu’en mass-start. Avec ses coéquipiers de l’équipe de France il réussit la belle performance de classer le relai à la deuxième place. Après cette Razzia, il repart pour finir la saison en gagnant les deux Petits Globes de Cristal en poursuite et en sprint ainsi que son premier Gros Globe de Cristal synonyme de victoire dans le général. En 2013, Martin Fourcade décide de participer aux épreuves de biathlon, ainsi qu’aux épreuves de Ski de fond. Aux Championnats du Monde, il gagne quatre médailles d’argent, dans le sprint, la poursuite, le relai et aussi le relai mixte. La consécration vient de l’individuelle où il réalise une course presque parfaite en ne ratant qu’un seul de ses tirs. Après ces championnats, le Français réalise le grand Chelem, en gagnant toutes les petits Globes de Cristal en plus du Grand Globe de Cristal, une jolie performance.

Comment il peut gagner les JO

Avec cette année 2013 qui s’est terminée en beauté, Martin Fourcade apparaît comme le favori dans presque toutes les courses de Biathlon. Avec une rapidité incroyable à ski et un tir qui s’améliore encore, le Français apparaît comme le plus à même de remporter des très belles victoires pour la France à Sotchi, là où il a remporté l’individuelle en Mars 2013.

 

Photo : Toutleski

Fourcarde, chercheur d'or
Retour à l'accueil