Ballon d'Or 2013 : Qui a l'avantage ?

C'est le duel qui anime le monde du foot ces derniers mois. Qui de Franck Ribery ou de Cristiano Ronaldo sera désigné ballon d'or le 13 janvier prochain à Zurich ? A un peu plus d'un mois de la cérémonie, les deux hommes sont au coude à coude.

Franck Ribery "Une saison parfaite"

Statistiques et trophées en 2013 : Champion d’Allemagne, vainqueur de la Ligue des Champions, de la Supercoupe d'Europe et de la coupe d'Allemagne. Meilleur joueur européen UEFA de l'année.

Pourquoi on y croit : Quoi qu'il arrive début janvier, "Kaiser Franck" aura réalisé la plus belle saison de sa carrière. Un quadruplé historique avec le Bayern et un titre de meilleur joueur UEFA européen de l'année sont venu ponctuer une saison quasi-parfaite du bavarois. "Quasi", oui car il manque encore un petit quelque chose pour le faire entrer dans l'histoire du football. A 30 ans, c'est l'année ou jamais pour Ribery.

Ce qui peut le priver du trophée : Deux choses peuvent venir contrarier le français. D'abord, le système de vote pour l'obtention du ballon d'or qui repose plus sur les statistiques individuelles que sur le palmarès collectif. Et à ce niveau là, Ribery aura bien du mal à rivaliser avec l'autre ambiguïté de la chose... Cristiano Ronaldo. Le portugais n'en finit plus d'affoler les compteurs depuis septembre et pourrait venir coiffer l'ancien marseillais au finish.

Grand favori à l'issu de la saison 2012/2013, Franck Ribery a vu CR7 revenir à hauteur sur un rythme impressionnant. Le dérapage de Blatter fin octobre pourrai coûter le titre au français (Prolongation des votes jusqu'au 29 novembre)

Cristiano Ronaldo "Monstrueux"

Statistiques et trophées en 2013 : 67 buts en 2013 (meilleur buteur de l'année civile)

Pourquoi on y croit : Ballon d'or 2008, quatre fois second en 2007, 2009, 2011, 2012. On voit mal comment Ronaldo pourrai passer à côté d'un deuxième ballon d'or en réalisant la meilleure saison individuelle de sa carrière. Les stats parlent pour lui, meilleur buteur de l'année civile avec 67 buts, il a qualifié à lui tout seul le Portugal pour le mondial brésilien avec 4 buts en 2 matchs face à la Suède. D'autant que cette année, CR7 ne devrait pas avoir pour adversaire un certain Lionel Messi...

Ce qui peut le priver du trophée : Individuellement, El commandante n'a pas eu d'égal cette année. Oui mais voilà, aucun trophée en 2013 avec le Réal Madrid. Même si l'importance des performances collectives est moins importante, le barème dit clairement prendre note des titres remportés par le joueur. Et quand on voit le palmarès de Ribery cette saison...

Largement en retard sur Ribery en juin (seulement 3ème du trophée UEFA de meilleur joueur européen de l'année derrière Ribery et Messi), CR7 est redevenu candidat à la succession de Leo Messi suite à un début de saison 2013/2014 exceptionnel

Retour à l'accueil