Le Castres Olympique aura bien besoin de son alignement pour vaincre l'A.S.M. (Crédit photo : Aubin LIPKE.)

Le Castres Olympique aura bien besoin de son alignement pour vaincre l'A.S.M. (Crédit photo : Aubin LIPKE.)

La 11ème journée de Top 14 s'ouvrira demain soir et se conclura samedi tard dans la soirée. Il est l'heure pour les Jeunes journalistes de vous livrer nos pronostics, pour cette première journée de championnat 2013/2014 disputée sous l'heure d'hiver.

Toulon - Bordeaux : Le match d'ouverture de cette 11ème journée promet. En effet, il opposera l'ogre Toulonnais et sa constellation de stars aux Bordelo-Béglais, une équipe très joueuse emmenée par son ailier fidjien virevoltant du nom de Talebula. Proche d'un exploit retentissant le week-end dernier au Stade Toulousain, le R.C.T saura à coup sur se faire pardonner devant leur public, eux qui ont raté plusieurs "balles de matchs" face aux Toulousains. En face, les hommes de Raphaël Ibanez sont à créditer d'un match courageux sur la pelouse de l'USAP samedi dernier, bien qu'ils ne furent pas récompensé par le point du bonus défensif. Toutefois, les Girondins auront bien du mal à contenir la furia Toulonnaise. Victoire avec le bonus offensif du R.C.T, voyage à vide pour l'U.B.B.

Castres - Clermont : Voici certainement LA grosse affiche de cette journée, les Castrais reçoivent les Jaunards actuellement second au classement. Avant la trêve internationale, les Tarnais se doivent d'emmagasiner un maximum de points en vue d'améliorer leur position au classement, eux qui figurent 9ème, bien loin de leur réel niveau. Mais Castres peut se targuer de surfer sur une bonne dynamique, après une campagne Européenne réussie et une victoire bonifiée face à la lanterne rouge le Biarritz Olympique. Au contraire, les Clermontois soufflent le chaud et le froid ces derniers temps, en témoigne le match contre Brive où ils ont eu toutes les peines du monde à se défaire de Corréziens accrocheurs. Au delà de l'enjeu, le match s'annonce étriquée, les Castrais devront renouveler leurs bonnes prestations pour vaincre les Jaunes et Bleus. Victoire de Castres non bonifiée, bonus défensif pour Clermont.

Brive - Toulouse : Le match piège par excellence pour les Toulousains qui ne sont pas passés loin de la correctionnelle la semaine passée face au R.C.T. Les Brivistes (10ème) voudront confirmer leur point de bonus défensif vaillamment obtenu à Clermont. Une victoire pourrait leur permettre de prendre l'air sur la zone de relégation et Oyonnax, premier relégable, qui ne figure que 4 unités derrière. Unis comme jamais, dans leur antre d'Amédée Domenech, les Coujoux sont capables de tout, et d'un exploit face au Stade. Une chose est sûre : Toulouse devra venir se chercher le match !Toulouse voudra conserver son leadership au classement. En revanche, ces derniers devront résoudre l'absence préjudiciable de leur fantastique ouvreur Luke McAlister, Il pourront en revanche compter sur la révélation Toulousaine du début de saison : l'ailier Néo Zélandais Hosea Gear. Courte victoire de Brive, bonus défensif pour le Stade Toulousain.

Hosea Gear, nouvelle coqueluche du Stade Toulousain. (Crédit photo : Aubin LIPKE)

Hosea Gear, nouvelle coqueluche du Stade Toulousain. (Crédit photo : Aubin LIPKE)

Biarritz - Racing-Métro : Dire que Biarritz a du mal dans ce championnat est un doux euphémisme. En effet, les Biarrots vivent un véritable calvaire, ils ne sont parvenu à s'imposer qu'à une seule reprise, il y a fort longtemps. C'était face à Montpellier lors de la 2ème journée. Depuis les Basques enchaînent les -grosses- défaites comme à Castres le week-end dernier. Résultat, ils sont bon dernier du classement avec un retard de 12 unités sur le voisin Bayonnais premier non-relégable. C'est surement l'une des dernières chances pour le club du président Blanco, la défaite est interdite pour le BO face aux Racingmen. Sous peine d'une probable rétrogradation en Pro D2. Un sursaut d'orgueil est attendu du côté d'Aguilera. Quant eux Franciliens, ils tenteront de rééditer leur match de la semaine passée face au Stade Français. Victoire du Biarritz Olympique, pas de bonus défensif pour le Racing.

Oyonnax - Perpignan : Malgré une solidité à domicile (4 victoires et 1 défaite), Oyonnax est 13ème, premier relégable de ce Top 14. Et oui, comme quoi, il ne suffit pas d'être excellent chez soi, il faut également s'exporter, las le problème des Oyonnaxiens.. Les guerriers de l'Ain auront bien besoin des fidèles de Charles Mathon pour venir à bout de redoutables Perpignanais qui ont retrouvé leur niveau d'antan. Les Catalans pourront faire valoir leur ligne de trois quarts de folie à l'image des Guitoune, Hook, Mjeveku ou autres Piukala dans un climat Haut-Bugiste qui s'annonce très frais. Toutefois, l'U.S.O. devrait faire preuve une nouvelle fois de sa suprématie à domicile, après avoir vaincu Clermont, Toulon, Castres et Biarritz. Alors pourquoi pas Perpignan ? Victoire d'Oyonnax, bonus défensif pour Perpignan.

Montpellier - Grenoble : Un match entre deux équipes qui d'améliorent au fil des saisons. Après une défaite en terre Bayonnaise, les Montpelliérains voudront rectifier le tir face à des Grenoblois au pack aussi impressionnant qu'efficace. Eux qui disent jouer le maintien, truste constamment la 6ème place qualificative pour les barrages. Les Grenoblois pourront donc jouer l'esprit libéré. Ce match sera aussi émotionnellement très intense. En effet, ce sera l'occasion des retrouvailles entre le demi de mélée Montpelliérain et futur international, Jonathan Pélissié et ses anciens coéquipiers Grenoblois. Victoire bonifiée pour Montpellier, zéro point pour Grenoble.

Les Parisiens dans leur nouvel écrin (Crédit photo : A. Gelebart/20min)

Les Parisiens dans leur nouvel écrin (Crédit photo : A. Gelebart/20min)

Stade Français - Bayonne : Les Parisiens actuel 7ème au classement accueillent les Bayonnais eux 12ème. Dans la lutte à la qualification aux barrages, le Stade Français serait inspiré d'empocher une victoire à 5 points, face à un Aviron secoué par l'affaire Mike Phillips. Les Bayonnais qui restent sur un succès à la maison face à Montpellier auront bien du mal à contenir les hommes de Gonzalo Quesada, qui s'étaient incliné de très peu lors du derby Parisien samedi dernier. Dans leur nouveau stade Jean Bouin, les hommes en Rose voudront faire plaisir à leur public. Victoire bonifiée du Stade Français, Bayonne repart bredouille.

Retour à l'accueil