Nanterre, le petit devenu grand...

Encore en Pro B il y a 2 ans, Nanterre ne cesse d’impressionner. Ce « petit » club de la région parisienne a pris une autre dimension depuis son titre de champion de France Pro A l’année dernière.

Champion de France Pro B en 2011, Nanterre accède à la Pro A. Débarquée de nulle part, la JSFN (Jeunesse sportive des Fontenelles de Nanterre) connaît des débuts difficiles au sein de l’élite du basket français, elle termine l’exercice 2011-2012 à la 11ème place et l'effectif est grandement renouvelé.

La saison 2012-2013 ne s’annonce pas plus glorieuse pour la JSFN, un seul objectif : le maintien. Après une saison mitigée, le club atteint la finale de la Coupe de France mais s’incline dans le derby francilien face à son grand rival, le Paris-Levallois (74-77). Cependant, l’équipe de Nanterre termine à la 8ème place et se qualifie pour les play-offs. Eliminant Gravelines-Dunkerque, premier de la saison régulière, puis Chalon, champion de France en titre, le club parvient à rejoindre Strasbourg en finale. Avant dernier budget de Pro A, personne n’aurait imaginé la JSFN arriver jusqu’ici. Mais le rêve des franciliens ne s’arrête pas là, après une défaite écrasante (89-55) lors du match 1, le petit poucet de Pro A va inverser la tendance et remporte les trois prochains matchs. Nanterre réalise l’impossible, le club devient champion de France Pro A pour la première fois de son histoire en battant Strasbourg (3-1) et se qualifie pour l’Euroligue, la plus importante compétition européenne.

Après une intersaison difficile, tout le monde annonce la JSFN affaiblie mais elle refait le coup face à Strasbourg en s’imposant pour le premier match de Pro A. Après 5 matchs en Pro A, le club est toujours invaincu et comptabilise deux victoires à domicile pour trois à l’extérieur. Cette saison Nanterre pourra notamment compter sur l’international français Ali Traoré qui a rejoint le club francilien en septembre dernier.

Des débuts européens plus difficiles

Qualifiée pour l’Euroligue après son titre de champion de France, la JSFN aborde le premier match d’Euroligue de son histoire sans complexe face à une équipe habituée des grands rendez-vous, le CSKA Moscou. Nanterre est même passé tout proche d’un nouvel exploit en ne s’inclinant que de trois petits points (59-62). Pascal Donnadieu, entraîneur de Nanterre, qualifiera son équipe d’ « héroïque ». Le deuxième match d’Euroligue a cependant été beaucoup plus difficile pour les franciliens, face au Partizan de Belgrade. Pour son premier match d’Euroligue à l’extérieur, Nanterre s’est lourdement incliné (73-43) dans une ambiance de feu. Son prochain match face à Barcelone, le favori du groupe, s’annonce plus que difficile pour le petit poucet du groupe A.

Après un premier match encourageant, Nanterre a vu le vrai visage de l’Euroligue face au Partizan. Mais la JSFN, habituée des exploits, peut créer des surprises dans cette Euroligue,

Retour à l'accueil