La relève est albigeoise

Dimanche dernier, Caen recevait une compétition d'athlétisme de haut niveau : la finale des Championnats Nationaux Interclubs Féminin moins de 23 ans. L'occasion pour les spectateurs présents d'admirer les probables grandes championnes de demain, elles qui nous feront vibrer à coup sûr dans quelques années devant notre téléviseur.

Au terme de l'ensemble des épreuves de la journée, l'E.C.L.A (Entente des Clubs de l'Albigeois) avec un total de 9949 points, s'est facilement imposé. Les filles albigeoises sont donc sacrées Championnes de France Interclubs Promotion moins de 23 ans.

Maélys Druilhe, jeune athlète pleine de promesses de l'ECLA, a gentiment accepté de répondre à nos questions, tout juste auréolé du titre suprême. Interview.

- Peux-tu nous expliquer le déroulement de ces Interclubs, en quoi cela consiste ?

Maélys Druilhe : "On a donc participé aux Interclubs Promotion moins de 23 ans. En fait, il y a d'abord un premier tour qualificatif, qui permet d'accéder ensuite au championnat de France. Dans l'équipe chacun a ses épreuves et cumule des points qui sont ensuite additionnés au total de l'équipe.

- Le fait que le titre ait été gagné par équipe, y-a-t'il une joie supplémentaire, une saveur différente d'un titre en individuel ?

M.D : Pour ma part, décrocher un titre en individuel ça me fait vraiment rêver et ça a beaucoup plus de valeur à mes yeux que par équipe. Mais, le fait d'avoir décroché le titre avec toute l'équipe c'est quelque part mieux que seul. On a partagé toutes ensembles notre joie et lors de la compétition on était toutes les unes à supporter les autres. Par équipe, tous les moments sont encore plus intenses.

- Vous attendiez-vous à un pareil résultat, quel était l'objectif en venant ?

M.D : Oui honnêtement on partait dans l'idée de monter sur la première marche. Mais personnellement je voulais rester réaliste. Il fallait que chaque fille refasse la performance qu'elle avait réalisé au premier tour voire mieux, il y avait 23 équipes de filles. On avait le dossard numéro un, ce qui nous a mis une pression de folie...

- Comment t'étais-tu préparée pour cet événement ?

M.D : Pour la préparation, on a axé nos dernières séances sur nos spécialités donc pour ma part, c'était triple saut et saut en longueur.

- Pour la suite de la saison, quels sont tes prochains objectifs ?

M.D : J'ai comme objectif la qualification aux France en salle au triple et si possible à la longueur. Je veux aussi faire une finale, et puis en refaire une autre mais cet été, d'ailleurs cela risque d'être à Albi ! (NDLR : les Championnats de France Jeunes 2014 se dérouleront probablement à Albi)

- Envisages-tu une carrière professionnelle dans ce sport ?

M.D : Envisager une carrière professionnelle dans l'athlé, c'est un rêve, et je crois que ça restera un rêve, malheureusement."

Beau titre pour les filles de l'ECLA. (Source: page facebook ECLA Albi)

Beau titre pour les filles de l'ECLA. (Source: page facebook ECLA Albi)

La relève est albigeoise
Retour à l'accueil