"Une équipe axée montagne"

Avant la course, la tension monte progressivement. Les esprits s’échauffent. Les derniers détails se règlent. Dans le car de l’équipe AG2R la mondiale, Maxime Bouet prend place devant le pare-brise. Vincent Lavenu, son manager, réfléchit. Je me présente alors à lui pour lui poser LA question qui le taraude sûrement au vu de la précision avec laquelle il me répond.

Comment appréhendez-vous cette course ? Avez-vous un scénario précis en tête ? Et vos coureurs se sentent-ils bien ?

« C’est un championnat de France donc cela reste, par définition, très ouvert. On ne part pas favori parce qu’on n’est pas l’équipe la plus nombreuse, loin de là. La FDJ a 23 coureurs. Europcar et Sojasun sont également plus nombreux que nous. Mathématiquement, on a un peu moins de chances à la base. En plus, on a plutôt une équipe axée montagne plutôt qu’une équipe tout-terrain. Maintenant, ça reste ouvert, c’est un Championnat. Il faut faire attention aux proportions des échappées, ne pas prendre la course à l’envers au départ et puis, éviter de se faire piéger dans un premier temps puis après dans le final, ce sera plutôt la force des coureurs qui fera le jeu. On a quelques pièces maîtresses comme Samuel Dumoulin, Christophe Riblon, des coureurs comme ça ! En proportion, on a 15% de chances et on va en user »

Retour à l'accueil